Avez-vous déjà entendu parler de l’école du bonheur ? C’est un concept qui prend de l’ampleur car il intègre le bien-être des élèves au cœur de l’éducation. Et si nous en parlions un peu plus en détails ?

État des lieux : comment le bien-être des élèves est-il pris en compte aujourd’hui en France ?

En France, le bien-être de l’élève est de plus en plus pris en compte dans l’éducation, mais on ne peut pas dire qu’il soit au centre des préoccupations. Il est pris en compte, entre autres, à travers l’aménagement du temps scolaire, le soutien personnalisé aux élèves en difficultés, la lutte contre le harcèlement… Mais il reste encore beaucoup à faire pour intégrer pleinement le bien-être de l’élève dans notre système éducatif.

Présentation des initiatives éducatives centrées sur le bien-être des élèves à travers le monde

Contrairement à la France, certains pays ont radicalement changé leur approche de l’éducation, mettant en effet l’accent sur le bien-être de l’élève. Par exemple, au Danemark, l’école doit permettre aux élèves de développer leur créativité, leur autonomie et leur bien-être. Au Canada, des ateliers de gestion du stress et de résolution de problèmes font partie intégrante du programme scolaire.

Analyse des implications de cette approche sur les performances scolaires et le développement personnel des élèves.

Ces démarches éducatives centrées sur le bien-être des élèves ont des résultats probants. Plusieurs études ont montré qu’un élève qui se sent bien dans son environnement scolaire est plus engagé et performant dans ses apprentissages. Mais au-delà des performances scolaires, c’est tout le développement personnel de l’élève qui est concerné. En effet, un élève qui apprend à gérer ses émotions, à coopérer avec les autres, à être attentif à ses propres ressentis, acquiert des compétences essentielles pour sa vie future.

Pour conclure, le chemin vers l’école du bonheur est encore long, mais les expériences menées à travers le monde montrent qu’il est possible de conjuguer réussite scolaire et bien-être des élèves. Alors pourquoi ne pas s’en inspirer pour repenser notre système éducatif ?

Pour en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à consulter le rapport de l’OCDE “Students’ Well-Being : PISA 2015 Results” qui détaille les résultats d’une enquête menée dans 72 pays sur le bien-être des élèves à l’école.